«

avr 24

Tout commence comme un crayon dans le ciel

Tout   commence   comme   un   crayon   dans   le   ciel   …

IMG_2147

La deuxième partie des travaux est le démâtage du bateau ALOHAZ un SUN ODYSSEY 29.2 d’environ 9 mètres (8,80 m). la première partie a été la surprise de découvrir une fuite au moteur.

cette partie est racontée dans un article sur le site: http://www.cotentin-voile.com/bricolage-dautomne-2015-qui-devient-chantier-2016/

Je fais suite à la découverte de la fuite de la pompe à eau de mer Johnson sur mon bateau Sun ODYSSEY 29.2.

IMG_2186

Bernard un spécialiste de la mer et de la bricole marine m’aide à préparer la manouvre de démâtage. Préparation de tous les outils nécessaires comme les pinces, le marteau, etc. …

 

Nous quittons l’emplacement pour aller nous mettre sous la grue qui permet de démâter. La manœuvre est aisée malgré le vent qui souffle en rafale à 50 kms, nous arrivons à arrimer le bateau.

Nous dévissons quelque peu les cages pour ne laisser dans un premier temps que les deux haubans extérieurs un peu souple mais encore attaché.

IMG_2199

Nous mettons une drisse noire autour du mat au dessous des flèches et pour ne pas éclater la lumière avant nous faisons attention puisque le câble d’attache du palan a un poids suivi d’un crochet en son bout. Chaque action est minutieuse et réfléchie.

IMG_2189

La manœuvre suivante est de retirer l’axe retenant le génois et surtout de ne pas le perdre dans l’eau dès qu’il sera libéré.

La logique aurait voulu que le mat se redresse et que l’enrouleur parte plutôt en avant.

IMG_2200IMG_2201IMG_2205

 

 

 

 

Mais, contre toute attente, le mat bascule violement en arrière. Bernard situé en haut au pilotage du palan crie. Agenouillé, je ne bouge pas une oreille et ferme les yeux, comme ci cela pouvait changer quelque chose. Je les rouvre rapidement et vous le bas du mat passer à hauteur de mes oreilles.  Heureusement que je n’étais pas debout et quelques centimètres à droite.

Le mat est retenu dans ce choc dur par les haubans encore accrochés. Il bascule soudain vers l’arrière dans l’eau et restons là en toute impuissance à voir celui ci sombrer dans l’eau. Heureusement que ces fameux haubans qu’il fallait changer sont toujours en place. Ce sont grâce à eux que le mat à arrêté son immersion.

Ridoir cage ouvertegoupilles
G13303.jpg;maxh=80,maxw=80

 

Les objets indispensables et stratégiques.
Reprenant notre courage à deux bras, plutôt quatre d’ailleurs, nous nous raccrochons au bout qui pend en pied de mat et relevons avec un peu de mal ce mat qui sort enfin des nimbes.

 

Il faut donc que nous le hissions le plus précautionneusement sur le terre-plein ou attend la chariote spécifique pour le transport des mats vers un hangar conçu pour son accueil.

IMG_2210IMG_2215

Tout semble en place sauf la flèche qui n’indique plus l’orientation du vent.

IMG_2216

Toute question ne doit pas forcément trouver réponse mais le basculement à l’envers de nos pronostics nous a laisser coi. Il s’avère que la partie haute au dessus de la flèche est nettement plus importante que la partie basse.

Nous remplacerons le bout du spi par un bout nettement plus petit. Ce premier frottait sur la partie supérieure en plastique de l’enrouleur. Cela explique en partie l’usure.

Nous remplacerons également le bout qui maintien la baume, le câble pour la VHF, l’antenne. Enfin le câble en inox qui supporte l’enrouleur sera également changé ainsi que toute la machinerie plastique en haut et sur toute la longueur de l’enrouleur.

enrouleur SD100

 

Quand un mode d’emploi parle en image en toute précision de ce que nous avons fait, il ne faut pas s’en priver.

 

Mode d’emploi de l’Enrouleur FACNOR SD 100

 

L’enrouleur pour génois facilite grandement les manœuvres par grands vent et la même facilite la vie à bord. Quand on réduit la surface de la voile en ne développant toute sa surface, cela permet au SUN ODYSSEY de mieux garder le cap.

 

L’enrouleur Facnor SD 100, a 5 parties différentes qui s’emboitent avec 5 parties de diamètres inférieurs avec comme dernière partie, l’embout le plus long qui se trouve sur la partie basse. Pour commencer sur la partie haute introduire dans le câble la partie supérieure en plastique appelée X. il faudra poser deux guides après les avoir graissé, ce qui permettra un meilleur guidage. Ces guides, en plastique noir, se situent sur la partie haute et basse de la première tige supérieure. Ensuite chaque tige de petit diamètre sera équipée d’un seul guide noir à chaque bout.

IMG_2211

 

Calage, Karcher et antifouling avant la remise à l’eau. déjà je vois que l’hélice sera à changer l’année prochaine …

 

 

Laisser un commentaire