Aurigny

Préambule – Îles Anglo-normandes

« Les îles Anglo-normandes sont une Angleterre en miniature et un port franc tout près de la France. Elles offrent le dépaysement d’une terre insulaire gâtée par la nature, imprégnée de culture britannique, et la sensation de se promener en territoire familier, avec des rues aux noms français et une campagne qui ressemble au bocage normand.»

Jersey, Guernesey, Aurigny, Sercq et Herm, les 5 îles principales de cet archipel de la Manche qui comporte plus de 1 000 îlots et récifs, ont chacune leur tempérament. Jersey et Guernesey, les deux plus grandes, sont très visitées, surtout le week-end.

Jersey, la plus grande des îles Anglo-normandes, offre une multitude de chemins de rando le long de ses falaises, à travers sa campagne fleurie et jusqu’aux fortifications et autres dolmens témoignant de son histoire.

Guernesey, un peu plus petite des îles Anglo-normandes, conserve les traces du passage de Victor Hugo. L’écrivain y séjourna en exil pendant de 1855 à 1870, et tomba amoureux de cette terre rustique, que le printemps transforme en parterre de fleurs.

Aurigny, plus soumise aux rudesses océaniques, possède l’avantage, bien qu’elle soit facile d’accès avec son aéroport, d’être un peu moins touristique.

Enfin, à Sercq et Herm, le temps semble s’être arrêté. Sercq, qui abrite l’unique système féodal encore appliqué en Europe de l’Ouest, est gouvernée par un seigneur. Toutes deux ont crié haro sur les véhicules à moteur ; la seule exception tolérée est ce petit tracteur qui transportera vos bagages à l’arrivée à Sercq. »

À quelques encablures des côtes françaises, les îles Anglo-normandes sont le cadre idéal pour oublier la folie du monde moderne.

Ile d’Aurigny vue du ciel

 

Quatres sections différentes pour parler de cette merveilleuse île « au bout de nos doigts »

  1. Cette première partie est consacré à la découverte d’Aurigny
  2. La deuxième partie est  consacrée à l’hébergement, la restauration sur l’île d’Aurigny,
  3. La troisième partie est essentiellement consacrée à la navigation. Comment arriver à Braye  la voile.
  4. La quatrième partie est consacrée à : « au delà de la voile, à Aurigny que peux t on découvrir? »

 

Première partie :
Aurigny,  in english :  Alderney (Channel Islands) Braye N 49° 43′ 34″   W 02° 12′
Capitainerie Tel : 44 0 1481 822 620  de Jour
VHF du port VHF 16-74
Numéros urgence 112 et 999
Médecin et centres médicaux Ollivier Court (0) 1481 822 494

 

Aurigny est la plus britannique des îles Anglo-normandes.
Aurigny est bordée au sud par des falaises granitiques très escarpées. La partie nord comporte quelques grandes baies de sable.
Il faut compter une journée à pied pour faire le tour de l’île. Le parcours routier du tour de l’île fait 16 km (location de bicyclette possible à partir de Sainte Anne). Pour en profiter pleinement prévoir deux jours.
L’île des Casquets fait partie d’Aurigny.

L’île de Burhou, paradis des oiseaux fait partie d’Aurigny. Possibilité de passer la nuit au « Refuge Hut ». Le refuge peut se louer pour une somme modique au bureau du port de Braye.
L’île de Burhou est interdite du 15 mars au 22 juillet.

Les rochers « Les Ortacs » et « Les Etacs » font partis d’Aurigny et abritent des colonies de Fou de Bassan.

 

Curiosité : Un train parcourt la route de Braye  Station à Mannez Quarry tous les samedis, dimanches et jours fériés. Départ 14h-15 – 16h. A Mannez Quarry, on peut emprunter un train miniature pour faire le tour de la carrière classée zone protégée.

NAVIGATION – Aurigny   N 49° 43′ 34″ W 02° 12′

Capitainerie  Tel : 44 0 1481 822 620
VHF 16-74 Alderney Radio
Marées http://maree.frbateaux.net/51

Accès assez facile en venant de Cherbourg. Ce port set souvent de relais aux caboteurs du Nord comme du Sud. il est un point d’appui plus que confortable vers les destinations des anglos voire de l’angleterre.

Aurigny (Port Braye) à Guernesey : Partir à l’étale  de marée haute…

Hébergement et restauration sur AURIGNY
                                                               CLIQUER SUR LA LIGN

NAVIGATION – Aurigny à la voile
                                                               CLIQUER SUR LA LIGNE 

« Au delà de la voile, à Aurigny que peux t on découvrir? »
                                                               CLIQUER SUR LA LIGNE 

 NE PAS OUBLIER D’ALLER VOIR le RECIT

                                                             CLIQUER SUR LA LIGNE 

4 commentaires

Skip to comment form

  1. olivier

    de cherbourg à alderney il faut environ entre 4 h et 5 h en fonction des courants,des coefficients et de la force du vent. pour Omonville on y est en 3 heures facile à 5 knts. 3 ktns c quand il n’y a pas de vent et que le depart de cherbourg est mal calculé
    cordialement OPE

    1. Zeina

      Hello Ben,I left my mooring on the River Exe at 0600, 4th July, and avirred in Braye Harbour at midnight on 5th July, which amounted to a total of 42 hours, but I managed to have about 4 hours of semi-sleep during the night of the 4th. I also rested whenever I could. Poor visibility was the main problem. I was young and inexperienced, but the learning curve was rapid!Bill.

  2. olivier

    Bill my English isn’t improve. Over the calculation, the reality of the ground which can serve as reference to forward-looking calculations knowing that the nature is whimsical by definition.
    An element to be considered in the first one: the wind if it is the North or the northeast ( Norde) one knows beforehand that the night to Aurigny at anchor goes etre shaken. The second is the coefficient: eviter to take the RAZ BLANCHARD beyond 80 of the coefficient and the currents to take the good departure time to be in the RAZ with the current that plutot against.
    10 Aout we went to Alderney small coefficient, we put 5 hours. The speed of departure until Omonville was from 4,5 to 5,5 knts. from this point the speed increased between noueuds 6 and 8, what has us to bring to good port(bearing) in 5 hours(o’clock) (of pontoon with anchorage(wetting)).
    Thus count rather on an average from 4,5 to 5 knots of average speed. Olivier
    i hope my english correct!!

  3. Danish

    I don’t like doing more than 15 hours when solo coastal criinusg. At 3.5 knots a distance of 53 miles can be achieved. The longest distance I have to cover when criinusg the South Coast is 60nautical miles, i.e. Dover to Brighton which takes about 18 or 19 hours; that’s as much as I can do without becoming too fatigued.Bill.

Laisser un commentaire